Un des grands avantages à recourir à un service de téléassistance pour personnes âgées, est qu’il bénéficie d’un crédit d’impôts (en ce qui concerne Allovie). Voici la marche à suivre pour déclarer vos frais de téléassistance sur votre prochaine déclaration d’impôts.

COMMENT FONCTIONNE LE CRÉDIT D’IMPÔT ?

Pour en bénéficier, il est nécessaire d’avoir fait appel à un service d’aide à domicile, employé directement une aide à domicile ou équipé un senior d’un système de téléassistance, l’année précédant celle de la déclaration (en 2018, vous pourrez déclarer les services de téléassistance auxquels vous avez eu recours durant l’année 2017).

Allovie est déclaré en tant que Service à la Personne grâce à l’agrément SAP n°509504957. Vous serez donc en mesure de bénéficier du crédit d’impôts correspondant sur toutes les solutions de téléassistance Allovie.

Si vous êtes imposable, 50% du montant annuel consacré à votre téléassistance sera déduit de vos impôts. Ainsi, si vous avez dépensez 240€ dans l’année, 120€ seront déduits du montant de votre impôt.

Si vous n’êtes pas imposable, 50% du montant annuel consacré à votre téléassistance vous sera crédité sous forme de chèque par l’organisme fiscal. Ainsi, même exemple, vous avez dépensez 240€ de téléassistance dans l’année, vous recevrez un chèque de 120€.

Cette aide de l’état concerne donc 100% des foyers !

ATTENTION AUX PLAFONDS !

Il existe plusieurs types de plafonds sur le montant des dépenses effectués pour vos services de téléassistance :

  • 12 000 €, majorés de 1 500€ par membre du foyer âgé de plus de 65 ans. Le plafond total ne peut pas dépasser 15 000 €,
  • 20 000 € si l’un des membres du foyer est titulaire de la carte d’invalidité ou perçoit une pension d’invalidité de 3ème catégorie,
  • 15 000 € au lieu de 12 000 € pour la première année, si vous employez directement une aide à domicile.

Si vous bénéficiez de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA), ou que vous avez obtenu d’autres aides financières, la déduction d’impôt s’applique sur la somme restant à votre charge.

COMMENT COMPLÉTER VOTRE FEUILLE D’IMPÔTS

Rendez-vous à la section 169 de votre feuille d’impôts, intitulée “Services à la personne : emploi à domicile

déclaration d'impôts cases 7DB 7DF 7DD

Suivant votre situation familiale et personnelle, renseignez le montant à déclarer sur l’une des lignes suivantes :

  • Vous êtes utilisateur du service de télésurveillance et avez été en activité ou inscrit comme demandeur d’emploi durant au moins 3 mois l’année précédente : reportez les sommes en case 7DB
  • Vous êtes utilisateur du service de télésurveillance et étiez retraité ou sans activité l’année précédente : reportez les sommes en case 7DF
  • Vous n’êtes pas l’utilisateur du service de télésurveillance et vous avez payé pour une personne bénéficiaire (pour un ascendant bénéficiaire) de l’APA l’année précédente : reportez les sommes en case 7DD

Les montants à déclarer correspondent au total net de vos frais d’abonnement à votre service de téléassistance. (Les montants à déclarer correspondent à la somme totale de vos frais d’abonnement à votre service de téléassistance, déduit des prestations perçues en 2016 (APA ou autres aides)).

DÉCLARATION D’AUTRES DÉPENSES D’AIDE À LA PERSONNE

Outre les dépenses liées au service de téléassistance, vous pourrez également déclarer le coût des équipements d’aide à la personne que vous vous êtes procurés (montres, braceletsdétecteurs de chute...) : reportez alors le montant de ces frais en case 7WJ de votre feuille d’impôt.

Pour d’autres informations concernant les réductions et crédits d’impôt votre imposition vous pouvez aussi vous rendre sur le site officiel https://www.impots.gouv.fr.

Pour en savoir plus sur les avantages
de la téléassistance :

Remboursement et prise en charge de la téléassitance à domicile

Quelles aides financières pour les personnes âgées ?

Pourquoi choisir la téléassistance pour ses proches ?